PUZZLES : Commerces / SON : Les cow-boys – 6/15

Voici aujourd’hui le 6ème polar de la série Les petits polars du Monde. Aujourd’hui, vous allez être catapulté aux Etats-Unis et suivre une enquête menée par un shérif suite à des coups de téléphones de certains de ses concitoyens ayant signalés un homme promenant un énorme lézard en ville. Jusqu’au bout de la fiction, on imagine pas vraiment la chute … quoiqu’on la soupçonne vers la fin. Une fiction palpitante et qui fait froid dans le dos d’imaginer qu’encore aujourd’hui, certains peuvent avoir des idées et des actions aussi sordides ! 😨🦎

Et pour accompagner votre écoute, je vous propose deux puzzles virtuels de 150 pièces sans rotation représentant aujourd’hui des boutiques anciennes… un charme d’antan qu’on aimerait retrouver parfois ! 😊

Amusez-vous bien en écoutant ! 😄🧩🎶

LES COW-BOYS – une fiction de Marcus Malte – France Culture – Série Â« Les Petits Polars du « Monde » Â»
logo fictions samedi soir à coins arrondis et bisautés
Les cow-boys de Marcus Malte

Résumé : Le téléphone a sonné. Plusieurs fois. On disait qu’il y avait un type en ville avec un lézard d’un mètre de long ou plus encore… et ça n’avait pas l’air d’un canular. Même s’il n’est pas interdit de promener ce genre de bestiole en laisse, la population commençait à s’inquiéter. Alors le shérif a voulu voir lui-même, et la situation s’est compliquée.

L’auteur : Né en 1967 à La Seyne-sur-Mer où il continue de vivre en famille, Marcus Malte rêve d’abord d’être footballeur, mais un accident l’oblige à changer d’orientation. Dès lors, ce passionné de cinéma devient projectionniste, s’oriente également vers les musiques, rock, jazz et variétés. Il joue essentiellement des claviers. A la fin des années 1990, il commence à écrire des livres pour enfants (Cent jours avec Antoine et Toine), des nouvelles dans des collectifs, des romans comme Le Doigt d’Horace en 1996, Le Lac des singes en 1997, ou Carnage, constellation en 1998, tous les trois au « Fleuve noir », réédités en « Folio ». C’est aux éditions Zulma qu’il se fait connaître avec La Part des chiens (prix Polar dans la ville, en 2004) et surtout Garden of Love, son neuvième roman, qui obtient une brassée de récompenses comme le Grand Prix Paul Féval de la SGDL en 2007 ou celui des lectrices de Elle en 2008. Ce roman très noir met en scène un flic alcoolique qui reçoit dans sa boîte aux lettres un manuscrit étrange relatant sa propre vie. A partir de cette idée manipulatrice, Marcus Malte crée une fiction vertigineuse et diabolique. Son goût pour les personnages ambigus, son écriture poétique et musicale se retrouvent en 2011, quand paraissent Les Harmoniques dans la « Série noire ». Cette fois, il accompagne le destin de deux personnages fétiches : un pianiste de jazz, Mister, et un chauffeur de taxi, Bob. Entre eux, surgit la mort violente d’une jeune Yougoslave qui vient écouter Mister dans le club de jazz où il se produit. L’écrivain joue une nouvelle fois des codes du polar : le rythme de la ville, la nuit, la dérive, mais aussi la guerre en ex-Yougoslavie et le tempo d’une écriture qui épouse les standards du jazz.

Marcus Malte écrit également des nouvelles noires, comme le recueil Intérieur Nord ou Toute la nuit devant vous, parus chez Zulma en 2005 et 2008 ou des novelas, telles Mortes saisons au Bec en l’air et Cannisses aux éditions In8, parus tous deux en 2012. Il continue également d’écrire pour la jeunesse, comme Mon vaisseau te mènera jeudi sur un nuage, chez Syros, ou Sous ma couverture vit une souris, chez Sarbacane, en 2014.

En 2014, il a publié une bande dessinée avec Vincent Gravé Il est mort le poète, aux Enfants rouges, sur fond de politique et d’élections. Il s’agit de l’adaptation d’une pièce radiophonique diffusée sur France Culture.

La série Les petits polars du Monde : De 2013 à 2015, France Culture s’est associée au « Monde » et à SNCF pour la collection Les Petits Polars du « Monde » : des nouvelles inédites écrites par les meilleurs auteurs de polar français, adaptées pour la radio. Des histoires inquiétantes, troublantes, et où l’effroi croise parfois le rire.

Avec : Vincent Schmitt, Antoine Louvard, Evelyne Guimmara, Lola Roskis, Mohamed Rouabhi, Frank Lorrain, Laurent Lederer

Réalisation : Jean-Matthieu Zahnd

Bruitage : Sophie Bissantz

Equipe de réalisation : Eric Boisset, Eric Villenfin , Louise Loubrieu

Caractéristiques des puzzles virtuels : 150 pièces sans rotation

Si vous avez aimé cette nouvelle policière de Marcus Malte, voici une sélection de ses livres :

 En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats proposés ci-dessus et remplissant les conditions requises.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :-)

Laisser un commentaire