PUZZLE : Toronto / SON : La route de l’Eldorado – Episode 2/5

Deuxième jour avec le podcast documentaire réalisé par Halima Elkhatabi.

Ce podcast continue son récit autour d’hommes et de femmes qui ont quitté leur pays d’origine pour la France … et puis, qui ont choisi de repartir pour aller s’installer au Canada.

Ils nous racontent comment ils ont vécu leur arrivée en France puis leur quotidiens et les blocages du système administratif Français. Les heures d’attente devant la Préfecture, les incohérences des réglementations ou règles du jeu qui changent sans préavis….

Après leurs expériences française, ils ont finalement atterri à Montréal, Ottawa ou Vancouver, où Halima Elkhatabi les a rencontrés.

La documentariste de ce podcast tisse avec finesse les onze récits que vous découvrirez à travers les 5 épisodes de La route de l’Eldorado. Récits de double exil racontés avec émotion et lucidité.

Ce podcast est une coproduction Arte Radio â€“ Radio Canada qui permet de passionnants regards croisĂ©s entre la France et le Canada.

Et pour accompagner ce podcast, je vous une photo de James Wheeler prĂ©sentant la ville de Toronto de nuit se reflĂ©tant dans les eaux du Lac Ontario. Retrouvez le travail de James Wheeler sur pexels.com . Un grand merci Ă  lui pour ces magnifiques photos qu’il rĂ©alise et qu’il offre Ă  tous libre de droit.

Toronto - Canada - Photo James Wheeler
Toronto – Canada – Photo James Wheeler

RĂ©sumĂ© du podcast : Miguel, Gloria et Rachel ont bien connu les dĂ©boires de l’administration française. Obtenir ses papiers, qu’on vienne du Mexique ou du Cameroun, amène Ă  devoir vivre l’expĂ©rience de la prĂ©fecture – pour ne pas dire le cauchemar de la prĂ©fecture. Visa temporaire, permis de travail Ă  renouveler, rĂ©cĂ©pissĂ©, file d’attente, confrontation avec les agents, incohĂ©rences bureaucratiques… Ils ont fini par renoncer. Mais est-ce mieux au Canada et particulièrement Ă  Vancouver ou Winnipeg ? Il faut y aller pour le savoir.

Caractéristiques du puzzle : 96 pièces avec rotation.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :-)

Laisser un commentaire